AFCOT - Association Française Cotonnière

AFCOT, Association française cotonnière.

afcotcotonafcot association franceafcot association le havreafcot fédération franceafcot fédération le havrecoton association francecoton association le havrecoton fédération francecoton fédération le havre
français  |  english
Vous êtes ici: > Actualités et publications > Revue de presse > Page n°1 de la liste

Revue de presse

Page n°1 sur 76 : Articles 1 à 3 sur un total de 228.
Le 06 mars 2019
OLAM verse une première tranche de 1,5 milliard de Fcfa aux cotonculteurs

Source: La Tribune Afrique

 

Le groupe singapourien Olam International a versé cette semaine un acompte de 1,5 milliard Fcfa aux cotonculteurs tchadiens, a-t-on appris de sources proches des groupements des producteurs de coton. Ce versement constitue la première tranche d'un montant total de 6,6 milliards Fcfa que la société doit aux cotonculteurs.

 

Les cotonculteurs tchadiens ont touché cette semaine de la part de la société singapourienne Olam International, un montant de 1,5 milliard de francs CFA.

L'information a été confirmée par le président des producteurs de coton du Tchad, Mbontar Mbaïlaou, qui a également indiqué que cette enveloppe constitue la première tranche d'une somme de 6,6 milliards de francs CFA que l'opérateur singapourien, qui a repris la société Coton Tchad Société Nouvelle, doit aux cotonculteurs.

D'après Mbaïlaou qui reprend une promesse du groupe asiatique, une deuxième tranche devrait être versée au début du mois de mai prochain par Olam aux cotonculteurs. « Tous les impayés des producteurs de coton seront soldés en mai, période des semis », a indiqué une source au sein de la société singapourienne qui est décidée à vite solder cette dette.

Augmenter la production 2019-2020

Ce versement et l'engagement de Olam International constituent une très bonne nouvelle pour les cotonculteurs tchadiens. Ces derniers espèrent que le règlement de la dette leur permettra d'avoir plus de moyens pour la campagne 2019-2020. Les cotonculteurs estiment que ces moyens permettront d'augmenter la production, surtout avec l'accroissement des terres à exploiter qui ont été multipliées par cinq, passant de 71.000 hectares à 364.000 hectares.

La dette de Olam International vis-à-vis des cotonculteurs s'inscrit dans le cadre d'une convention signée en janvier 2019 avec le ministère tchadien de la promotion du secteur privé. L'Etat devrait prendre en charge le passif de la société Coton Tchad Société Nouvelle (35,4 milliards de francs CFA) tandis que Olam devrait payer 6,6 milliards Fcfa aux producteurs de coton.

Le 11 février 2019
Plus de 64 milliards de FCFA de la banque Islamique de Développement pour financer la campagne cotonnière 2018-19 au Cameroun

Source: TELES RELAY
Conformément à un décret présidentiel signé en décembre 2018, lequel habilitait le ministre de l’Economie à contracter un prêt pour financer la campagne cotonnière 2018-2019 au Cameroun, la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), filiale du groupe de la Banque islamique de développement (BID), ouvrira dans les prochains jours une ligne de crédit d’un montant de 64,2 milliards FCfa, en faveur du Cameroun, apprend-on de sources proches du dossier.

Ces financements destinés à la Société de développement du coton (Sodecoton), le fleuron agro-industriel de la partie septentrionale du Cameroun, vont servir, apprend-on de bonnes sources, à l’acquisition des intrants agricoles, du coton graine et de graines de soja, auprès des 250 000 producteurs encadrés par la Sodecoton.

Ce concours financier de la BID est plus important qu’auparavant, à cause du relèvement de l’enveloppe obtenu par le gouvernement camerounais, qui a réussi à convaincre ce bailleur de fonds de faire passer son financement traditionnel en faveur de la filière coton de 13 milliards FCfa, jusqu’en 2016-2017, à plus de 64 milliards de francs Cfa de nos jours.

Cet appui financier apparaît comme un coup de pouce majeur pour la Sodecoton, entreprise d’économie mixte qui surfe désormais sur la vague de la performance, après une longue période de turbulences.

En effet, après des pertes sèches successives de 11 milliards de francs Cfa en 2014, contre respectivement 18,8 et 5,8 milliards de francs Cfa en 2015 et 2016, soit un montant total de 35,6 milliards de francs Cfa sur une période de 3 ans ; la Sodecoton a renoué avec les bénéfices en 2017.

Cette année-là, les états financiers officiels de cette unité agro-industrielle, ont affiché un résultat net de 4,3 milliards de francs Cfa, témoignant d’une sortie de la zone de turbulences, laquelle performance est consécutive à la mise en œuvre d’un plan de restructuration implémenté depuis l’année 2016.

Brice R. Mbodiam

 

Le 05 février 2019
Burkina, 42,5 milliards de FCFA pour la prochaine campagne cotonnière

Source APA, Agence de Presse Africaine

Burkina: 42,5 milliards f cfa pour la prochaine campagne cotonnière

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant : Alban Kini

La Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX) a obtenu, pour le financement de la campagne cotonnière 2018-2019, un soutien à hauteur de 42,6 milliards de FCFA (65 millions d’euros) auprès d’un pool de banques internationales, a-t-on appris lundi de source proche de la société.

Selon cette source, la SOFITEX a bouclé, le mois dernier  à Paris, le financement de sa campagne cotonnière 2018-2019 à travers la signature de 28e  convention auprès du pool bancaire constitué de la Société générale, de la Société financière internationale et de BNP Paribas.

Ce financement s’ajoute au financement de 52 milliards de FCFA, mobilisés auprès du système bancaire local avec comme chef de file Ecobank.

Au Burkina Faso, la campagne cotonnière 2017-2018 a observé une baisse de production évaluée à -28%.

Pour la campagne 2018-2019, la production de coton graine attendu est de 836 000 t, selon les estimations, soit une hausse de 37% par rapport à 2017/18.

L’Association interprofessionnelle du coton du Burkina (AICB) a fixé le prix d’achat plancher du coton graine à 250 FCFA  le kilo pour le coton premier choix, contre 245 FCFA  en 2017/18.

Le coton constitue le premier produit agricole d’exportation du Burkina Faso, avec une influence très forte sur la balance commerciale et donc sur les recettes en devises du pays.

 

ALK/te/APA

 

 

NOS PARTENAIRES

www.geocoton.comwww.devcot.comwww.reinhart.comSICLE
www.cdi-cotton.com
www.cdi-cotton.com
www.ecomtrading.com
www.cofcoagri.com
www.sosea-robertson.com
Cliquez ici pour devenir partenaire de l'AFCOT

AFCOT - BP 143 - 76051 LE HAVRE CEDEX - France
Tél: 02 35 41 20 36 - Fax: 02 35 42 63 09 - SIRET : 781 066 014 00023 - Code NAF : 9499Z
web: www.afcot.org - email: info@afcot.org

Sachons être en mouvement, Moving forward