AFCOT - Association Française Cotonnière

AFCOT, Association française cotonnière.

afcotcotonafcot association franceafcot association le havreafcot fédération franceafcot fédération le havrecoton association francecoton association le havrecoton fédération francecoton fédération le havre
français  |  english
Vous êtes ici: > Actualités et publications > Revue de presse

Revue de presse

Le 24 avril 2017
Une initiative pour développer le coton

Source: BBC Afrique

Par Bob Quenum

Quatre pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre ont lancé à Cotonou, le projet "La route du coton" qui vise à renforcer les capacités des acteurs du secteur cotonnier.

Avec un budget de 20 millions d'euro par année, pendant sept ans, cette initiative compte renforcer les capacités de production, de transformation et d'exportation de l'or blanc.

 

 

Ce projet est mis en œuvre par le Bénin, le Burkina-Faso, le Mali et le Tchad. Ces quatre pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre, gros producteurs de coton, s'unissent pour créer plus de valeur et de la compétitivité autour du coton.

"Cette nouvelle initiative se veut un programme novateur et intégrateur qui va considérer la filière dans son ensemble et au travers de la production, de la transformation et la commercialisation non seulement du coton, mais aussi de produits dérivés pour pouvoir créer de la valeur ajoutée et pouvoir nous situer sur les chaînes de valeur internationales en ce qui concerne le produit coton-textile, habillement", a expliqué Aya Thiam Diallo, représentant permanent du Mali auprès des Nations unies et e l'Organisation mondiale du commerce (Omc) à Genève.

 

 

Les initiateurs du projet ne sont pas à leur première initiative pour un coton plus rémunérateur en Afrique.

Le coton représente entre 8 et 12 pour cent du Produit Intérieur Brut de ces 4 pays impliqués qui estiment que cette matière première ne contribue pas assez au développement de leur pays respectifs.

En 2003, ils avaient donc saisi l'Omc (Organisation Mondiale du Commerce ) pour dénoncer les subventions que les pays développés versent à leurs cotonculteurs.

Selon eux c'est une concurrence déloyale.

Ils n'ont pas encore obtenu de réponse à cette requête.

 

Les articles récents :

♦ Le 13 avril 2017 : L'Afrique de l'Ouest fait bloc pour la défense de son coton
♦ Le 04 avril 2017 : UE-Afrique et coton. Le président du Faso en défenseur de la filière
♦ Le 03 avril 2017 : Coton: Les cours stagnent, hausse des surfaces cultivées aux Etats-Unis
♦ Le 03 avril 2017 : Nouvel article
♦ Le 30 mars 2017 : Le coton africain en tête d'affiche au Burkina Faso et au Maroc
♦ Le 30 mars 2017 : Une rencontre à Ouagadougou fait le bilan du 2ème volet du programme UE-Afrique sur le coton
♦ Le 22 mars 2017 : RCA: Vers la relance de la culture du coton dans le région de Ouaka
♦ Le 17 mars 2017 : Tchad; le gouvernement baisse le prix du kilogramme du coton
♦ Le 21 février 2017 : Cameroun: La SODECOTON vise une production de 248 150 tonnes au cours de la campagne 2016-2017
♦ Le 20 février 2017 : Coton: recul des prix à NYork, ajustement du marché

 
Voir tous les articles

 

NOS PARTENAIRES

www.geocoton.comwww.devcot.comwww.reinhart.comSICLE
www.cdi-cotton.com
www.cdi-cotton.com
www.ecomtrading.com
www.cofcoagri.com
www.sosea-robertson.com
Cliquez ici pour devenir partenaire de l'AFCOT

AFCOT - BP 143 - 76051 LE HAVRE CEDEX - France
Tél: 02 35 41 20 36 - Fax: 02 35 42 63 09 - SIRET : 781 066 014 00023 - Code NAF : 9499Z
web: www.afcot.org - email: info@afcot.org

Sachons être en mouvement, Moving forward